Comment ajouter du CBD dans mon alimentation ?

Le CBD est une substance chimique d’origine naturelle qui est de plus en plus à l’honneur en France. Derrière ces propriétés thérapeutiques nombreuses et diversifiées se cache un produit naturel avec très peu d’effets secondaires indésirables qui peut traiter efficacement un certain nombre de vos maux quotidiens.

Vous n’êtes peut-être pas conscient de ce qui se cache derrière ce qui semble être un acronyme simple, mais qui représente sans aucun doute quelque chose de vraiment obscur. Laissez-nous vous expliquer les caractéristiques du CBD et les avantages qu’il peut vous apporter lorsqu’il est associé à votre régime alimentaire.

Le CBD, c’est quoi exactement ?

La substance chimique connue sous le nom de CBD (cannabidiol) est extraite du chanvre. Cette plante est bien connue car elle peut être utilisée pour extraire le THC (tétrahydrocannabinol), une substance psychotrope dont l’usage est illégal dans de nombreuses nations, dont la France. Bien que le CBD et le THC aient les mêmes origines, ils n’interagissent que rarement l’un avec l’autre. En effet, le CBD est très bien toléré par notre organisme, il n’est pas psychoactif, ne provoque pas d’accoutumance et son usage est légal en France. De plus, depuis plusieurs années, la recherche scientifique a pu mettre en évidence de plus en plus de ses propriétés thérapeutiques, telles que les propriétés anti-anxiété, anti-inflammatoires, neuroprotectrices, anti-douleurs, antioxydantes, anti-vomissements, anti-convulsivantes, etc.

Contrairement aux médicaments de la médecine conventionnelle, qui ont souvent des effets secondaires importants, le CBD a l’avantage majeur de n’en avoir que très peu. Cela lui permet de lutter efficacement contre diverses maladies parfois graves et chroniques. De ce fait, le CBD est aujourd’hui un allié naturel prometteur dans le domaine de la santé.

Il existe de nombreuses façons de consommer du CBD, notamment par inhalation, vapotage, application topique, ingestion orale et absorption sublinguale grâce à l’huile de CBD. En raison de sa composition, qui est riche en protéines végétales et en acides aminés, le CBD est vraiment complètement digeste.

Quelles sont les différences et les intérêts de la consommation de CBD ?

Le type de CBD que vous choisissez n’a que très peu d’influence sur la façon dont il affectera votre corps ; par exemple, les effets calmants, sédatifs et anti-inflammatoires du CBD sont indépendants de la façon dont vous le consommez. Vous pouvez donc vous attendre à vous sentir plus à l’aise, plus détendu et de meilleure humeur en incluant le CBD dans votre régime alimentaire, ainsi qu’à constater des améliorations de votre sommeil, par exemple.

Remarque : ce mode de consommation est surtout réservé à ceux qui recherchent un effet généralisé sur leur organisme et qui n’ont besoin que d’une petite quantité de CBD pour en ressentir les effets.

Voici les principales distinctions entre l’ingestion de CBD par voie alimentaire et l’ingestion par une autre méthode :

la force des effets du CBD, leur durée, et le temps nécessaire à l’organisme pour l’absorber (et le temps nécessaire avant que l’on puisse commencer à ressentir les effets du CBD).

La période d’absorption est plus longue lorsque l’on consomme du CBD par le biais de son alimentation que lorsque l’on ingère quelques gouttes d’huile sous la langue, par exemple. De plus, cette méthode de consommation a tendance à augmenter potentiellement la quantité de CBD active puisqu’elle passe par les intestins et le foie, entre autres organes.

Cependant, il semble que l’inclusion du CBD dans son alimentation permette de ressentir des effets sur une plus longue période. Certaines études semblent également suggérer que certains effets du CBD peuvent augmenter lorsqu’il est consommé, notamment après un repas riche en céréales, ce qui peut faciliter la digestion de la substance par l’organisme.

En découvrir plus :  Comment faire de la bière au CBD ?

Le CBD présente de très bonnes  avantages nutritionnels

Même si l’on se concentre principalement sur les effets généraux que le CBD a sur le corps pour traiter des affections comme l’anxiété, les troubles du sommeil ou la douleur, il s’agit tout de même d’une substance comestible.

En fait, le CBD peut être considéré comme un super aliment en raison de son abondance en protéines végétales, en acides gras (omégas-3, omégas-6 et omégas-9) et en acides aminés. Par exemple, la teneur en graisses des grains de chanvre serait comparable à celle des grains de lin.

Comment intégrer le CBD dans mon alimentation ?

Le CBD est donc intéressant sur le plan nutritionnel en plus d’avoir un effet calmant. La question cruciale qui se pose est de savoir comment inclure réellement le CBD dans son alimentation.

Les produits contenant du CBD pour l’alimentation

Depuis quelques années, le choix d’aliments dont l’ingrédient principal est le CBD s’est considérablement élargi. Il y en a pour tous les goûts et sous toutes les formes : chocolat, soda, infusion, bonbons, miel, glace, bière, biscuits, boisson énergisante, confiture, et bien d’autres encore !

Il est également possible de consommer du CBD en dehors du corps. Eh oui ! Pour certains restaurants ou bars à cocktails qui proposent désormais des plats et boissons incluant du CBD dans leur recette, la récente tendance du CBD en France n’est pas partie dans le vent.

Attention toutefois : que vous achetiez des produits de récupération ou que vous choisissiez une virée dans un bar, pensez à faire quelques recherches sur la réputation de l’entreprise pour vous assurer de la qualité des produits que vous consommez.

Cependant, nous avons vu précédemment que l’utilisation du CBD avec un repas augmentait ses effets. Il peut être intéressant de s’intéresser à la gastronomie dans le CBD car les produits industriels font souvent référence à des snacks que les gens consomment entre les repas.

Utiliser le CBD dans la nourriture

Une autre façon d’intégrer le CBD à votre alimentation consiste à préparer vos repas en utilisant directement cet aliment fantastique. L’option la plus simple serait d’acheter de l’huile de CBD et de l’ajouter à vos préparations (disons à une concentration de 5 %). Mais vous pouvez aussi choisir d’utiliser des fleurs, du résin, des grains ou des cristaux de CBD, ce qui demande simplement plus de préparation de votre part pour les inclure dans vos plats.

Vous pouvez trouver une variété de recettes sucrées, comme les salées, qui sont 100% faites maison (rien de bien difficile, on vous le dit), avec une recherche rapide sur Google ou YouTube. Il est généralement conseillé d’éviter de soumettre le CBD à une cuisson très intense (plus de 180 °C) car cela pourrait le dégrader (il ne sera plus efficace).

Sans nécessairement cuisiner avec le CBD, vous pouvez simplement ajouter quelques gouttes d’huile à votre boisson (jus, chocolat chaud, tisane, etc.) Remarque : évitez de combiner le café avec le CBD car cela annulera les effets du CBD chez certaines personnes, le café étant un excitant.

Pensez toujours à mélanger un peu de lait, yaourt, huile d’olive, etc. à votre CBD pour renforcer les effets mentionnés précédemment et faciliter son absorption par votre corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *