Quels sont les effets du cbd sur le corps humain ?

La fleur de cannabis contient un cannabinoïde appelé cannabidiol, parfois connu sous le nom de CBD. De faibles doses de THC sont incluses dans les produits à base de CBD qui sont légalement vendus en France. Fleurs, huile, gouttes… Voici les effets du CBD sur l’organisme et ce qu’il faut savoir si on l’utilise.

Avec des fleurs, de l’huile, et une goutte… Dans des boutiques dédiées à sa vente, on peut acheter légalement du CBD en France (« CBD Shop »). Mais quels sont ses effets ? Quelles sont les différences avec le cannabis interdit dans l’hexagone ? Le CBD peut-il rendre dépendant ? Quels sont les effets psychoactifs ? Comment lutter contre le stress et l’anxiété ? Toutes les connaissances.

Quelle est la définition du CBD ?

Avec le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol), le CBD est l’un des principaux composés de type cannabinoïde actifs dans le chanvre (Cannabis sativa). On le retrouve principalement au niveau de la fleur et des feuilles voisines. Le CBD qui est vendu en France est un extrait d’une souche particulière de cannabis dont la culture est légale puisqu’elle a une teneur en THC inférieure à 0,3%. Il ne s’agit pas d’un produit stupéfiant. La MILDECA prévient que le CBD reste un produit chimique ayant un effet psychoactif qui peut interagir avec d’autres molécules, notamment des médicaments.

Le CBD est-il légal en France ?

Dans un arrêt rendu en novembre 2020, la Cour de justice européenne a reconnu que le cannabidiol n’était pas une substance stupéfiante qui accélère son développement en Europe. L’interdiction de décembre 2021 par le gouvernement français de la vente de fleurs et de feuilles brutes de CBD a été suspendue, selon une décision du Conseil d’État du 24 janvier 2022. Il est désormais légal de vendre des fleurs et des feuilles de CBD sous leur forme brute. En France, le CBD est légal dans des circonstances spécifiques :

En termes de culture, la plante de chanvre doit avoir une teneur en THC inférieure à 0,3% (contre 0,2% auparavant), conformément aux dispositions pertinentes de la politique agricole municipale, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2023.

Les fleurs et les feuilles ne peuvent être récoltées, importées ou utilisées que pour la fabrication industrielle d’extraits de chanvre.

La concentration de THC dans les extraits de cannabis et les produits qui les contiennent ne doit pas être supérieure à 0,3 %. Ils n’adhèrent pas à la politique pénale de lutte contre la stupeur.

Sous peine de sanctions pénales, les produits contenant du CBD ne sont pas autorisés à vendre des dosages thérapeutiques s’ils n’ont pas été approuvés comme des médicaments.

La commercialisation de la marijuana ne peut se faire en créant un malentendu ou en associant l’usage du cannabis à des fins récréatives aux produits contenant du CBD.

Quels sont les effets du CBD sur la santé ?

Des études de recherche fondamentale sur le CBD ont montré qu’il a des propriétés calmantes, anti-inflammatoires, anticonvulsivantes, neuroprotectrices et analgésiques. Selon le Dr Pascal Douek, « le cannabidiol (CBD) à faible dose a des effets positifs sur le bien-être. Il détend, calme, réduit la tension, facilite l’endormissement et peut même contribuer à atténuer la douleur grâce à ses légers effets anti-inflammatoires. On la trouve donc dans les produits « bien-être », mais comme le souligne le Pr. Nicolas Authier, psychiatre spécialisé en pharmacologie et en addictologie, et directeur du Centre d’évaluation et de traitement des troubles liés à l’usage de substances psychoactives du CHU, nous a expliqué :

« On est plus ici dans une stratégie économique que dans une véritable stratégie centrée sur la santé même si cela rejoint parfois des allusions thérapeutiques mais sans fondement démontré. » Sous peine de sanctions pénales, les produits contenant du CBD ne sont pas autorisés à vendre des dosages thérapeutiques, sauf s’ils ont été approuvés comme médicaments. « 

Or, comme le note le Pr Joelle Micallef, professeur de pharmacologie, dans un essai pour la MILDECA, « les connaissances scientifiques liées au CBD nous apportent quotidiennement la preuve que le CBD est un composé qui n’est pas inactif pharmacologiquement. » Comme le CBD a peu ou pas d’effet sur les récepteurs cannabinoïdes (ceux où se fixe le THC), il agit sur les récepteurs de la dopamine et de la sérotonine dans le cerveau, ce qui en fait une substance totalement psychoactive. Ainsi, son utilisation peut entraîner des effets psychoactifs tels que la sédation et la somnolence. »

De plus, chez l’homme, les interactions entre le CBD et les médicaments de type antiépileptique, anticoagulant, immunosuppresseur ou la méthadone ont été clairement établies.

En découvrir plus :  Qu’est-ce que le CBN ?

Le CBD est-il aussi puissant que le cannabis ? Peut-il se transformer ?

Puisqu’il s’agit d’un extrait d’une souche de chanvre qui doit contenir moins de 0,3 % de THC pour pouvoir être cultivée en France, le CBD vendu en France est par définition plus faible que le cannabis (qui y est illégal). Ce type de chanvre est connu sous le nom de « chanvre textile », « chanvre industriel » ou « chanvre cultivé » et sa culture est autorisée en France. D’autres variétés de cannabis plus fortement dosées en THC sont interdites dans l’Hexagone, comme la variété indienne. Contrairement au cannabis, le CBD ne provoque pas de somnolence, bien qu’il ait des effets psychoactifs.

« Comme le CBD a peu ou pas d’effet sur les récepteurs cannabinoïdes (ceux où se fixe le THC), il agit sur les récepteurs de la dopamine et de la sérotonine dans le cerveau, ce qui en fait une substance totalement psychoactive. Par conséquent, son utilisation peut avoir des effets psychoactifs et provoquer une sédation et une somnolence  » rappelle Joëlle Micallef, professeur de pharmacologie, pour la MILDECA.

Quels risques présente le CBD ?

La MILDECA confirme en décembre 2021 que les risques liés à la forme inhalée du CBD sont  » établis « , en plus d’une teneur en THC plus élevée dans les fleurs et feuilles brutes qui les rapproche des stupéfiants. En particulier, un grand nombre de substances cancérigènes proviennent de la combustion de matières organiques. Des questions subsistent quant aux effets sur la santé de la consommation de produits contenant du CBD, mais des études scientifiques ont montré que cette substance agit sur les récepteurs de la dopamine et de la sérotonine dans le cerveau, ce qui en fait une substance entièrement psychoactive.

Ainsi, son utilisation peut entraîner des effets psychoactifs tels que la sédation et la somnolence. Il a été clairement établi que le CBD et les médicaments de type antiépileptique, anticoagulant ou immunosuppresseur peuvent interagir les uns avec les autres chez l’homme. En raison d’interactions involontaires avec le CBD, certains traitements médicaux, y compris ceux destinés à des maladies spécifiques, peuvent en pâtir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *